Pendant longtemps le Japon a fait partie de nos destinations de rêve. Nous y sommes finalement allés en octobre 2017 et n’avons pas été déçus. En attendant de partager avec vous nos aventures, voici quelques conseils pour préparer un voyage au Japon.

C’est en 2015 autour d’un repas avec quelques amis qu’on s’est dit « Et si on allait au Japon en 2017 » ? Et on s’y est tenu. En 2016, on se décide pour le mois d’octobre, en espérant voir les couleurs d’automne (raté, on aurait dû y aller en novembre). Au départ, on était 4 amis, puis 5 et enfin 7 ! Un vrai challenge au niveau de l’organisation ! Evidemment, on n’est pas toujours restés tous ensemble. Nos chemins se sont parfois séparés en fonction des envies de chacun. Et même si je ne recommanderai pas forcément de partir avec autant de personnes, ça reste quand même un précieux souvenir, et forcément ça crée des liens.

Le château d'Himeji

Le château d’Himeji

Réserver son billet d’avion

Alors évidemment quand on part à plusieurs, on est beaucoup moins flexible sur les dates et du coup ça devient dur de trouver un billet d’avion bon marché. Pour notre part, on a réservé les billets d’avion super tôt, environ 6 mois à l’avance, afin de bénéficier des meilleurs tarifs.

A chacun de nos voyages, nous allons d’abord sur le site de Skyscanner afin d’avoir un aperçu des prix et des meilleures offres. Et notre choix s’est finalement porté sur la compagnie Qatar Airways qui proposait les meilleurs tarifs pour les dates et horaires dont nous avions besoin. Pour un vol Genève-Tokyo Haneda, ça nous a coûté un peu moins de 700 CHF par personne aller-retour pour environ 17h de vol et 2h d’escale à Doha.

Sachez que les ressortissants suisses et européens, n’ont pas besoin de visa pour des séjours de moins de 90 jours. Un passeport valide suffit.

Définir un itinéraire

La chose qui nous a paru le plus difficile a été de choisir notre itinéraire, tant il y a de choses à voir. Et c’est encore plus compliqué quand on n’a pas beaucoup de temps devant soi.  Après maintes réflexions et hésitations, voici l’itinéraire que nous nous sommes fixés :

  • 2 jours à Tokyo
  • Un jour à Hiroshima avec un stop à Himeji
  • Une journée à Myiajima
  • 6 jours à Kyoto dont une soirée à Osaka
  • 2 jours à Nara
  • 5 jours à Tokyo

Le temple Todai-ji à Nara

Le temple Todai-ji à Nara

Choisir son hébergement

Les logements sont plutôt chers au Japon. Donc, si vous avez un petit budget, on vous recommande de réserver assez tôt pour avoir plus de choix. Vu qu’on était souvent 7 personnes, on a dû faire pas mal de recherche pour pouvoir être tous logés au même endroit tout en respectant un certain budget à ne pas dépasser.

Nous avons quasiment tout le temps logé dans des hôtels. A l’exception de Nara où nous avons passé la nuit dans un ryokan (auberge traditionnelle). Ainsi que pour notre dernière nuit à Tokyo où nous avions réservé un appartement pour 4 personnes (le reste du groupe partant un jour avant nous).

Nous avons fait toutes nos réservations sur les sites booking.com et Japanican.com et on aura dépensé environ 50 EUR par personne et par nuit.

Au cas où vous êtes à la recherche d’hébergements, voici les adresses où nous avons logé :

 

 Tokyo

C’était notre premier hôtel à Tokyo, dans le quartier de Shinjuku. Cependant, les chambres sont très petites. Une nuit c’est bien, mais si on reste plus longtemps on se sent vite à l’étroit. Ce n’était par exemple pas possible d’ouvrir deux valises à la fois.

Celui là était situé tout près d’Akihabara, le quartier des otakus et fans de mangas. Les chambres étaient toujours un peu petites mais cette fois on avait quand même plus d’espace pour se mouvoir dans la chambre. On avait également le petit déjeuner inclus.

Pour notre dernière nuit à Tokyo, nous avions réservé un appartement dans le quartier de Ueno. Il était confortable, plutôt ancien et suffisamment grand pour 4-5 personnes. Le seul bémol : un problème de fuite d’eau dans la cuisine.

 

Hiroshima

L’hôtel est très bien situé et les chambres sont confortables et spacieuses (ce qui est rare au Japon). On avait également une belle vue sur le fleuve depuis notre chambre.

 

Kyoto

  • Hotel Glad One Kyoto Shichijo (5 nuits)
    L’hôtel venait tout juste d’ouvrir lorsque nous sommes arrivés. Il est situé dans un quartier tranquille et à 10 minutes environ de la gare. La chambre était un peu plus spacieuse que celles de Tokyo et disposait de deux grands lits jumeaux très confortables.

 

Nara

Notre coup de coeur du voyage a été notre séjour dans ce ryokan. On s’est senti comme des Japonais le temps d’une soirée. Dans la réservation, on avait inclus le repas du soir et le petit-déjeuner. La nourriture était délicieuse et il y avait également un onsen (bains chauds) dans le ryokan. Mention spécial pour les employés: le service était au top et attentif à nos besoins.

 

Les petits bouddhas du temple Daisho-in à Miyajima

Les petits bouddhas du temple Daisho-in à Miyajima

Se déplacer dans le pays

Etant donné qu’on allait prendre le train plusieurs fois pour se déplacer d’une ville à l’autre, on a fait l’acquisition de Japan Rail Pass. Ce pass permet de voyager sur plusieurs lignes de train, bus et ferry de façon illimitée. On le rentabilise assez vite, pour notre part au bout du 2e voyage, car les billets sont relativement chers là-bas.

Il est réservé aux touristes étrangers et il faut donc le commander avant son départ au Japon. On reçoit ensuite par courrier un voucher valable trois mois et à échanger sur place contre le JR pass. On peut acheter des pass de 7, 14 ou 21 jours. Nous avons choisi de prendre celui de 7 jours et ça nous a coûté environ 216 EUR.

Il est très facile d’utiliser les transports en commun au Japon. On redoutait le métro mais pour finir on n’a jamais eu de problèmes pour s’orienter. Et si vous êtes perdus, il y aura toujours quelqu’un prêt à vous aider. Quant aux bus, on ne les a utilisés qu’à Kyoto. Il faut monter par l’arrière et on paie en sortant du bus par l’avant.

Enfin, nous vous recommandons de télécharger l’application maps.me pour vos déplacements à pied. C’est une application GPS qui permet de télécharger des cartes du monde entier pour une consultation hors ligne. On peut créer des itinéraires, connaître la durée des trajets et enregistrer nos lieux préférés. Pour nous, c’est devenu l’application indispensable à chacun de nos voyages.

 

Les ema du Daisho-in à Miyajima

Les ema du Daisho-in à Miyajima

 

Manger au Japon

On peut y manger pour vraiment pas cher et généralement, c’est toujours de bonne qualité. En tout cas, pour notre part, on n’est jamais tombé sur un met raté, même dans les endroits qui payaient pas de mine. La cuisine japonaise est en plus très variée et il y en a pour tous les goûts.

Pour commander, il suffit de regarder à quoi ressemblent les plats dans les vitrines ou sur les cartes et de montrer du doigt ce que l’on veut. A certains endroits, il faut commander et payer son plat via une machine et ils nous servent ensuite ce qu’on a demandé. La plupart des restaurants mettent également à disposition de l’eau fraiche ou du thé vert à volonté. On peut donc économiser sur la boisson.

On a également testé les plats déjà préparés dans les konbini, des sortes de petites supérettes ouvertes 24h/24 et 7j/7. Et la fraicheur des produits a toujours été au rendez-vous.

Finalement, les seuls produits qui vous coûteront cher sont les fruits. Ils nous ont d’ailleurs un peu manqué pendant notre voyage.

 

Dégustation de sushis à Shinjuku (Tokyo)

Dégustation de sushis à Shinjuku (Tokyo)

Rester connectés au Japon

Vous n’aurez pas de mal à trouver des logements ou des cafés avec wifi. Etant donné qu’on allait se déplacer beaucoup, nous voulions avoir un accès à internet peu importe le lieu, afin de s’organiser pour le voyage. C’est pourquoi nous avions loué une pocket wifi pour notre groupe de 4.

Avant notre départ, on a donc réservé une pocket wifi chez Ninja wifi qu’on peut récupérer ensuite à l’aéroport lorsqu’on arrive.  Ça nous a couté 18’244 yen pour 15 jours, dont 6’000 yen d’assurance en cas de perte/endommagement, qu’on a divisé entre 4 personnes.

 

Tu prépares un voyage au Japon ? N’hésite pas à nous poser tes questions, on sera ravis de t’aider 🙂