Après deux journées passées à Tokyo, l’aventure nippone peut réellement commencer. Nous nous levons très tôt le matin afin de pouvoir prendre le Shinkansen (train à grande vitesse japonais) en direction d’Hiroshima. Mais avant, nous confions nos valises à un service de livraison (Takkyubin), qui se chargera de les envoyer directement à Kyoto. Etant donné que nous ne passerons qu’une nuit à Hiroshima, nous avons préféré garder l’essentiel sur nous. Sans les bagages, on sera ainsi plus libres de nos mouvements. Ceci va d’ailleurs nous permettre de faire un stop à Himeji, afin de visiter son château.

Conseil : Si vous aussi vous prenez le train depuis Tokyo pour aller vers le sud, nous vous recommandons de vous asseoir du côté droit afin de pouvoir apercevoir le Mont Fuji. Malheureusement, nous n’avons pas eu de chance, il faisait beaucoup trop mauvais pour voir quoi que ce soit. 

 

A la découverte du château d’Himeji

C’est un des châteaux les plus connus et photographiés du Japon. On n’a donc pas pu résister à l’envie de s’arrêter sur le chemin pour le voir en vrai.

Aussi surnommé le Château du Héron blanc, il a été construit en 1609 et est un des 12 derniers châteaux en bois du pays. Il est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1993.

Le château est très facile à trouver puisqu’on le voit déjà au loin dès qu’on sort de la gare. A partir de là, il faut compter environ 15 minutes à pied pour le rejoindre. Il se trouve dans l’enceinte d’un parc dont l’entrée est gratuite. Pour ceux qui ne veulent pas payer la visite, vous avez déjà un superbe point de vue pour prendre des photos. Mais pour ceux qui veulent le voir de plus près et le voir de l’intérieur, il faudra bien entendu passer à la caisse.

Himeji au Japon

travaux rues Himeji

Le château d'Himeji au Japon

Entrée du château Himeji

Le château d'Himeji au Japon

Autant nous avons trouvé l’extérieur du château magnifique, autant la visite intérieure nous a déçu : une succession de pièces vides sur six étages, avec des escaliers qui deviennent de plus en plus raide et le toit de plus en plus bas. Il n’y a pas non plus de panneaux informatifs donnant des explications sur le château et son histoire. Malgré tout, on est content d’arriver au sommet rien que pour la vue.

Le château d'Himeji au Japon

Le château d'Himeji au Japon

Le château d'Himeji Japon

 

Détails du château d'Himeji

Le château d'Himeji au Japon

 

A l'intérieur du château d'Himeji au Japon

A l'intérieur du château d'Himeji au Japon

Vue depuis le château d'Himeji au Japon

Vue depuis le château d'Himeji au Japon

Vue depuis le château d'Himeji Japon

Il est également possible de visiter les jardins Kokoen qui se trouvent autour du château et qui, parait-il, sont très beaux. Malheureusement, nous n’aurons pas le temps de les voir puisque nous avons notre train à prendre pour Hiroshima.

Vers le château Himeji Japon

 

Hiroshima ou la ville de la paix

Nous arrivons en milieu d’après-midi à Hiroshima où nous avons rendez-vous avec l’histoire. Cette ville est en effet tristement connue pour avoir subi un bombardement atomique durant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les 350’000 habitants qu’elle comptait à l’époque, 70’000 ont été tués sur le coup, et 140’000 sont morts les mois suivants à la suite des blessures dues aux radiations.

Une fois arrivés, nous nous dirigeons donc directement vers le Parc du Mémorial de la Paix. Nous arrivons très vite devant le Dôme de Genbaku, le seul édifice qui a survécu à l’explosion de la bombe atomique. Il était à l’époque le Palais d’exposition industrielle et tient aujourd’hui le rôle de mémorial et de symbole pour la paix.

Dôme de Genbaku à Hiroshima

Dôme de Genbaku à Hiroshima

Nous continuons notre balade dans le parc jusqu’à arriver au cénotaphe, monument en forme d’arche, qui rend hommage aux victimes. La flamme de la paix est à quelques mètres de là et symbolise la lutte contre l’arme nucléaire. Cette flamme ne s’éteindra que lorsque la dernière arme atomique aura été éliminée.

flamme de la paix Hiroshima

mémorial d'Hiroshima

mémorial d'Hiroshima

mémorial d'Hiroshima

mémorial d'Hiroshima

Nous allons ensuite au Musée du Mémorial de la Paix d’Hiroshima. La visite commence par une vidéo qui montre les dégâts du bombardement. Puis le musée retrace l’histoire et la vie des habitants avant et après la bombe. La dernière partie est la plus émouvante avec une exposition d’objets et photos ayant appartenu à des victimes.

Difficile de croire que cette ville a été complètement rasée en 1945. Tout a été reconstruit depuis et on ne voit aucune trace de cette tragédie si ce n’est les nombreux mémoriaux construits dans le parc. Cette ville est aujourd’hui devenue un symbole de paix et d’espoir.

parc du mémorial de la paix à Hiroshima

parc du mémorial de la paix à Hiroshima

 

Hiroshima by night

Notre journée à Hiroshima s’achève déjà. Elle fut courte mais forte en émotion. Le lendemain, nous poursuivrons notre découverte du Japon en allant sur l’île sacrée de Miyajima. Mais ça, ce sera pour un prochain article !

 


Notre hôtel pour la nuit : Court Hôtel Hiroshima, bien situé avec vue sur le fleuve. 
On vous en dit plus sur l’hébergement et notre itinéraire dans notre premier article sur le Japon