Après avoir passé une semaine à sillonner le Japon, il nous reste cinq jours pour poursuivre notre visite de Tokyo. Nos deux premiers jours dans cette ville nous avaient mis l’eau à la bouche. On est donc très enthousiastes de continuer à découvrir quelques-uns des nombreux quartiers de la ville.

Akihabara, le quartier des otakus

Aussi surnommé « Electronic Town » en raison de ces nombreux magasins de produits électroniques, c’est aussi le quartier préféré des geeks. Les garçons de notre groupe attendaient avec impatience de pouvoir découvrir Akihabara et de faire des folies en jeux vidéo et figurines de collection. Nous avons même passé quelques soirées à jouer dans des grands centres d’arcades. On trouve également de nombreux magasins de mangas, des Gachapon (les petits distributeurs de jouets) ainsi que des Maid Cafés, des cafés à thème où les serveuses portent un uniforme de domestique (c’est un peu bizarre oui…).

Vue d'Akihabara à Tokyo

Gachapon Akihabara

 

Asakusa et le temple Senso-ji

Asakusa est plus pittoresque et traditionnel que la plupart des quartiers de Tokyo. Il m’a d’ailleurs rappelé Kyoto avec ses maisons basses et ses petites boutiques traditionnelles. L’une des raisons pour lesquelles nous nous sommes rendus dans ce quartier était pour visiter le plus ancien temple de la ville, le Senso-ji. On ne peut pas le rater grâce à la porte de Kaminarimon, la porte du dieu du Tonnerre, qui protège l’accès au temple. Vous l’avez peut-être déjà vu grâce aux nombreux selfies que les touristes prennent à cet endroit.

Porte Kaminarimon

En passant par la porte de Kaminarimon, on se retrouve dans la rue Nakamise-dori, une longue allée avec une multitude de stands d’artisanats divers et de souvenirs. On y trouve par exemple des boites de confiseries, des baguettes, de la vaisselle, etc. En journée, cette rue est extrêmement fréquentée, et pour être totalement honnête, ceci gâche un peu le plaisir de s’y promener.

Allée du Senso-ji

Sandales au Senso-Ji

Au bout de l’allée, on arrive enfin devant le temple Senso-ji. On peut observer de nombreux Japonais s’imprégner des vapeurs d’encens censés les protéger. Certains, rejoints par les touristes, secouent la boîte à oracle afin de connaître leur avenir. En réalité, ce n’est pas le bâtiment d’origine que l’on visite puisqu’il a été complètement détruit pendant la Seconde guerre mondiale. La pagode à 5 étages qui se trouve sur sa droite aussi. Heureusement, pour notre plus grand bonheur, tout a été reconstruit quelques temps après la guerre.

Porte de Kaminarimon à Tokyo

Senso-ji Temple à Tokyo

Pagode du Senso-Ji

Si vous avez le temps, je vous conseille de retourner au temple à la nuit tombée. L’ambiance est beaucoup plus sereine et apaisante puisque l’endroit est presque désert. Le site est d’ailleurs illuminé tous les soirs jusqu’à 23h. C’est à ce moment-là de la journée que nous avons préféré le site du Senso-ji.

Senso-Ji de nuit

 

La Tokyo Skytree Tower et son centre commercial

La Tokyo Sky tree Tower a été achevée en 2012 et est devenue la plus haute tour de télécommunications du monde (634m). Le quartier dans lequel elle se trouve est tout récent et se trouve en face d’Asakusa, de l’autre côté de la rivière Sumida.

Tokyo SkyTree Tower à Tokyo

Il est possible de profiter de la vue depuis la Tokyo Sky tree grâce à ses deux observatoires, l’un à 350 m, et l’autre à 450m. L’accès est bien entendu payant et la file d’attente peut être très longue. Nous avons préféré nous contenter de la vue depuis les derniers étages du centre commercial qui se trouve au pied de la tour, le Tokyo Solamachi. Alors, évidemment, on ne profite pas d’une vue panoramique et nous sommes moins en hauteur, mais c’est gratuit et ça reste quand même assez incroyable. Quant au centre commercial, il ne compte pas moins de 300 boutiques, une bonne dizaine de restaurants japonais et occidentaux, ainsi qu’un aquarium et un planétarium.

Vue sur Tokyo depuis la Skytree Tower

Vue sur Tokyo depuis Skytree Tower

 

Le grand parc de Shinjuku

En raison du mauvais temps lors de notre première visite de Tokyo, nous n’avions pas pu nous rendre au Shinjuku-gyoen, un immense parc en plein cœur du quartier de Shinjuku. Avec le retour des beaux jours, nous en avons donc profité  pour faire comme les Tokyoïtes et improviser un petit pique-nique sur l’herbe. Le parc de Shinjuku est vraiment énorme et offre un vrai bol d’air pur, loin de l’agitation et la frénésie de Shinjuku. Nous avons adoré nous y promener et découvrir les différents jardins qui le composent. On peut en effet voir des jardins de style français et anglais et, bien entendu, un jardin japonais vraiment sublime avec son grand étang. Il y aurait également 1’500 cerisiers dans le parc ! J’imagine que ça doit être vraiment magnifique pendant leurs fleuraisons.

Le parc de Shinjuku à Tokyo

Shinjuku Park

Shinjuku Park

Shinjuku Park

 

Le quartier artificiel d’Odaiba

La visite d’Odaiba ne rentrait pas du tout dans le programme au départ. Mais la curiosité a été plus forte pour ce quartier construit sur une île artificielle, dans la baie de Tokyo.

Vue du pont d'Odaiba

Pour y aller, on peut prendre le bateau depuis l’embarcadère d’Asakusa. Le trajet dure environ 1h et permet de voir Tokyo sous un autre angle. L’inconvénient c’est qu’il faut bien vérifier les horaires car ils ne sont pas nombreux. On peut également utiliser le monorail sans chauffeur de la ligne Yurikamome, et profiter d’une superbe vue en allant dans le tout premier wagon. Cette option est d’ailleurs bien plus rapide que le bateau.

Vue d'Odaiba

Le quartier d’Odaiba est majoritairement constitué de bureaux et de centres commerciaux. C’est un quartier très moderne et ce n’est pas du tout l’endroit où aller si vous êtes à la recherche de temples et traditions japonaises.

Gundam géant a Odaiba

Parmi les centres commerciaux, nous sommes passés par le Diver City Tokyo devant lequel se trouve le Gundam géant. Il y a tous les soirs un spectacle où on peut voir ce robot s’animer légèrement. Nous avons également fait un tour à l’Aquacity Mall où nous sommes tombés sur un robot à l’apparence humaine. C’était assez flippant tellement c’était réaliste ! Enfin, le Venus Fort nous a fait voyager jusqu’en Italie grâce à sa décoration. J’ai adoré son plafond qui change de couleur au fur et à mesure qu’on avance dans la journée.

Venus Fort Centre commercial

Venus Fort Centre commercial

Pour les amateurs de jeux vidéo, le Sega Joypolis comporte des attractions, des jeux d’arcades et des simulateurs divers. Tout ça sur trois étages. On trouve également de nombreux musées à Odaiba, tels que le Musée des sciences et de l’innovation, le musée maritime et le salon d’exposition de voitures.

Vue d'Odaiba depuis la baie

On termine notre exploration du quartier par la réplique de la Statue de la Liberté. On ne savait pas du tout qu’il y en avait une à Tokyo. Nous avons donc été super surpris en la voyant. Et comme aucun de nous n’est jamais allé à New-York, c’était un peu comme si on y était du coup !

Statue de la liberté à Odaiba

 

Ginza et ses boutiques de luxe

C’est le quartier chic de Tokyo, avec ses boutiques de luxe et ses restaurants huppés. Pour ceux qui adorent les marques, c’est donc ici qu’il faudra venir faire son shopping. On trouve également de grandes enseignes dont un Uniqlo sur sept étages, ainsi que de nombreuses galeries d’art.

Ginza de nuit

Ginza de jour

 

Le palais impérial de Tokyo

Le palais impérial est la résidence de l’empereur et de sa famille. L’intérieur est fermé au public, à l’exception de deux jours dans l’année. En revanche, on peut accéder librement au jardin oriental et effectuer des visites guidées (sous réservation) des jardins impériaux.

Entrée du jardin du Palais Impérial

Nous nous sommes contentés de nous promener dans le jardin oriental qui est plutôt vaste et peu fréquenté. Mais pour nous, ce n’est pas une visite incontournable. Il y a d’autres parcs bien plus sympathiques à faire dans la ville.

Vue depuis le jardin Impérial

Jardin impérial

 

 Ueno et son gigantesque parc

Nous n’avions pas dû bien lire les informations au sujet de Ueno avant d’y aller car nous pensions, à tort, qu’il s’agissait d’un petit quartier. Et bien c’est tout le contraire puisqu’il est l’un des plus grands quartiers de Tokyo ! Nous nous en sommes rendus compte rien qu’en sortant de la gare. C’est un quartier très animée mais avec une ambiance un peu plus décontractée. En plus, il est très facile de s’y rendre car il est sur l’itinéraire de la ligne Yamanote (gratuite avec le JR Pass ! ).

Ueno de nuit

Pour nos premiers pas dans ce quartier, nous avons voulu commencé par le gigantesque parc de Ueno. Il s’étend sur près de 54 hectares et on trouve plusieurs musées à l’intérieur dont le Musée National de Tokyo. On peut également voir de nombreux sanctuaires dont un qui nous rappelle le fushimi-inari de Kyoto avec ses petits toriis alignés. Notre balade nous amène jusqu’au grand étang de Shinobazuno et ses nénuphars géants. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de louer des pédalos sur une partie de l’étang.

Parc Ueno

Temple dans le parc d'Ueno

Après cette promenade dans le parc, nous sommes allés en direction de la gare pour aller voir le Yamashiroya, un énorme magasin de sept étages, dédié aux jouets et produits dérivés de la culture japonaise. Il y a tellement de choses qu’on pourrait y passer des heures. On termine la journée dans la rue d’Ameyoko pour voir son marché populaire qui longue la voie ferrée. On trouve de nombreux étals de produits alimentaires, divers petits magasins et même des restaurants avec des terrasses où de nombreux Japonais boivent des coups.

Yamashiroya

 

OU DORMIR ?

Voici la liste de nos hébergements pour nos derniers jours à Tokyo :

 

Avec cet article s’achève la série sur notre voyage au Japon. Cela faisait très longtemps qu’on en rêvait et nous en sommes revenus avec des étoiles pleins les yeux. Nous n’avons qu’une envie aujourd’hui c’est d’y retourner et en apprendre davantage sur ce pays.

Et vous, êtes-vous déjà allés à Tokyo ?
Prévoyez-vous d’aller au Japon prochainement ?

 

Cet article vous a plu ? 
Epinglez-le sur Pinterest 😉

Image pinterest de Tokyo

 

Nos articles sur le Japon