Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, sonne le début de nos aventures en Asie du sud-est. Nous sommes restés cinq jours sur place. Mais trois jours au moins suffisent pour voir l’essentiel. On vous emmène avec nous visiter cette immense métropole.

 La place de l’Indépendance

Notre hôtel étant juste à côté, nous commençons la visite de Kuala Lumpur par Merdeka Square, appelé aussi la Place de l’Indépendance. Cette immense place rectangulaire accueillait autrefois les matchs de crickets. C’est aussi là que fut prononcé l’indépendance de la Malaisie en 1957. Ce jour-là, on y hissa le drapeau malais sur un mât de 100 mètres de haut. Encore aujourd’hui, on peut voir le drapeau malais fièrement hissé.

Autour de la place se trouvent plusieurs bâtiments coloniaux dont le palais Sultan Abdul Samad, inspiré de l’architecture moghol indienne. Il abritait autrefois le QC de l’administration coloniale, puis le palais de justice. Aujourd’hui, c’est le ministère de l’Information et de la Culture qui l’occupe.

Place de l'Indépendance Kuala Lumpur

Palais Sultan Albdul Samad

Au nord de la place, on peut également apercevoir le fameux « I Love KL » de la KL City Gallery, et la file de touristes qui attend de poser devant pour la photo souvenir .

I Love KL Sign

La Mosquée Masjid Jamek

Tout près de Merdeka Square, au confluent de la rivière Klang et Gombak, se trouve la mosquée Masjid Jamek. C’est la plus ancienne mosquée de Kuala Lumpur et a longtemps été le principal lieu de culte musulman de la ville, avant l’inauguration de la mosquée nationale en 1965. Les non-musulmans peuvent aller la visiter en dehors des heures de prières. Il faut bien évidemment veiller à avoir une tenue correcte mais ils prêtent des longues robes à l’entrée.

Nous n’avons pas été visiter la mosquée à l’intérieur mais nous nous sommes baladés dans les alentours. Ils ont aménagé depuis peu une promenade au bord de la rivière et depuis laquelle on a une très belle vue sur la mosquée. C’est encore plus joli en fin de soirée car elle est éclairée de lumières bleues et vertes.

Vue sur la Mosquée Masjid Jamek

C’est une très belle mosquée. Par contre, nous n’avons pas trop apprécié avoir notre hôtel juste à côté. On s’est fait réveiller tous les jours à 5h du matin par l’appel du muezzin. On a connu mieux comme réveil !

Un tour dans Chinatown

Il suffit de traverser la rivière depuis Merdeka Square pour se retrouver dans le quartier chinois. On a fait un tour par le Central Market qui malheureusement n’a rien de bien authentique. Si auparavant on pouvait y trouver des vendeurs de fruits, légumes et poissons, aujourd’hui on voit que les stands visent la clientèle touristique en proposant des souvenirs, des habits et de l’artisanat.

La fameuse rue Petaling Street est plus intéressante pour le shopping. On peut y acheter tout et n’importe quoi et en plus on peut y goûter de délicieux plats.

Central Market Kuala Lumpur

On trouve également à Chinatown plusieurs édifices religieux qui méritent le détour. Nous en avons visité trois qui ne sont pas très loin des uns des autres.

Le premier est le Sze Ya Temple qui est le plus vieux temple taoïste de Kuala Lumpur. Il est un peu caché, à l’abri de l’agitation du quartier. Quand on entre dans ce temple, on a l’impression d’être arrivé en Chine, avec son décor et ses lanternes suspendues. On a beaucoup apprécié la tranquillité qui y régnait. Et cerise sur le gâteau, il n’y avait quasiment personne. L’entrée est gratuite.

Sze Ya Temple

Pas loin se trouve le Sri Mahamariamman Temple, le plus ancien temple hindou de la ville. C’était la première fois que l’on visitait un temple hindou et on est resté ébahis devant son architecture colorée et ses éléments décoratifs. Les multitudes de statuettes colorées qui représentent les divinités sont sublimes. Ici aussi, l’entrée est gratuite. Par contre, il faut enlever ses chaussures avant d’entrer et on est « un peu obligé » de les laisser dans le petit vestiaire juste à côté. Mais ça ne coûte que quelques centimes environ. Ils prêtent également des foulards pour couvrir ses jambes.

Sri Mahamariamman Temple

Sri Mahamariamman Temple

Sri Mahamariamman Temple, détail visages

Le dernier est le Guan Di Temple, un temple taoïste chinois dédié au dieu de la guerre. Il est juste à côté du temple hindou et l’entrée est gratuite. C’est un joli temple chaleureux et calme avec une forte odeur d’encens.

Guandi Temple

Guandi Temple encens

Les tours Petronas, symbole de Kuala Lumpur

Evidemment, on ne peut pas aller à Kuala Lumpur sans aller voir les mythiques tour Petronas. Erigées par la compagnie pétrolière Petronas, elles sont aujourd’hui le symbole de la Malaisie. Elles mesurent 451 mètres de haut pour 88 étages. La passerelle qui les relie, elle, est à 170 mètres de hauteur. Il est possible de visiter les tours pour 85 RM.

Petronas towers

A la base des tours jumelles, il y a un grand centre commercial qui s’appelle le Suria Mall. On y trouve principalement des grandes marques de luxe comme Louis Vuitton, Gucci… Il y a également un grand foodcourt au dernier étage.

Au pied des tours, on trouve aussi le parc KLCC depuis lequel on a une vue impressionnante sur les tours Petronas. C’est également le lieu idéal pour s’éloigner de l’agitation de la ville et profiter d’un peu de fraicheur à l’ombre des arbres.

KLCC Park

N’hésitez pas à y retourner le soir, car les tours Petronas sont encore plus belles de nuit. D’ailleurs, tous les soirs, il y a un spectacle son et lumières des fontaines. C’est plutôt sympa à regarder, avec les tours en toile de fond.

Petronas Tower night time

Spectacle de lumières KLCC

 

La Menara Tower

Pour avoir une belle vue sur la ville, on peut monter en haut de la tour Menara, qui se trouve au sommet de la colline Bukit Nanas. Le prix est de 49 RM pour aller jusqu’à l’Observatoire Deck. C’est un peu plus cher si on souhaite accéder au Sky Deck, mais attention à ceux qui auraient des enfants, il paraît que ce n’est pas très safe.

Menara Tower

Kuala Lumpur vue de la Tour Menara

Avant d’arriver à la tour, ou en repartant, on peut traverser la forêt de Bukit Nanas en passant par des passerelles. Nous avons beaucoup aimé cette promenade dans la canopée. En plus, c’est gratuit et il n’y avait pas trop de monde quand nous y étions.

Passerelle fôret Bukit Nanas

Bukit Bintang et ses centres commerciaux

Bukit Bintang est un quartier de Kuala Lumpur où on trouve de nombreux centres commerciaux, des hôtels, des cafés etc. C’est un quartier très animé et surtout très moderne par rapport à d’autres quartiers de la ville.

On s’est arrêté au centre commercial le Pavilion KL. Il est immense et magnifique. On ne s’attendait pas à voir un centre commercial aussi grand et moderne.

Pavilion Mall Entrance

Nous avons également fait un saut au LOT 10, un autre centre commercial un peu plus petit mais avec un food court au sous-sol qui propose uniquement des plats asiatiques. Ça nous a mis l’eau à la bouche !

Extérieur Lot 10

Jalan Alor et la street food

La rue Jalan Alor se trouve également dans le quartier de Bukit Bintang, à quelques minutes à pied du centre commercial Pavilion. C’est l’un des endroits les plus populaires pour manger.  Nous y sommes allés assez tôt afin d’éviter la foule et avons bien eu raison. On a pu s’arrêter tranquillement à chaque stand et avons mangé des plats délicieux et pas très chers.

Jalan Alor Street Food

Jalan Alor Street Food

Jalan Alor Street Food

Visiter les Batu Caves

Si vous passez par Kuala Lumpur, ne manquez pas de visiter les Grottes de Batu. Il s’agit du plus grand sanctuaire hindou situé en-dehors de l’Inde. Elles sont à environ 13 kilomètres au nord de la ville. On vous en reparlera dans un autre article.

 

Informations pratiques

 

Comment se rendre à Kuala Lumpur ?

On peut facilement trouver des vols pour Kuala Lumpur depuis la France, la Belgique ou la Suisse. Que je sache, il n’y a pas de vols directs. Dans notre cas, nous sommes partis depuis Genève avec la compagnie Emirates.

Comment rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport KLIA ?

Il y a plusieurs possibilités pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport :

  • Prendre le bus Airport Coach jusqu’à KL Sentral, la gare centrale de Kuala Lumpur, où vous pourrez ensuite prendre le métro ou le monorail jusqu’à votre destination. Le trajet dure 1 heure et le prix est de 10 RM l’aller. Pour quelques RM de plus, il peut vous déposer à l’adresse de votre choix.
  • Prendre le train KLIA Express, qui relie l’aéroport à KL Sentral en 30 minutes. Il y a un train toutes les 15 minutes entre 5h-22h, puis toutes les 20 minutes jusqu’à 1h. Le prix est de 55 RM.
  • Prendre le taxi (l’option la plus onéreuse). Etant donné qu’il était déjà minuit passé quand on a récupéré nos sacs, nous sommes allés acheter un ticket au comptoir des taxis situé juste après le hall des bagages. Nous en avons eu pour 84 RM jusqu’à notre hôtel (il était situé près de Masjid Jamek et Merdeka Square).

Comment se déplacer dans la ville ?

Kuala Lumpur possède un excellent réseau de transports publics. En plus des bus urbains, il y a aussi trois lignes de métro (LRT), une ligne de monorail et plusieurs lignes de trains de banlieue (KTM). Et les tarifs ne sont vraiment pas chers.

Profitez également des quatre lignes de bus gratuites (GOKL Citybus). Vraiment très pratique pour visiter la ville puisqu’elles desservent les principaux centres d’intérêt de Kuala Lumpur. En plus, il y a le wifi dans les bus !

 

Et vous, êtes-vous déjà allés à Kuala Lumpur ?