Une vie ne serait pas suffisante pour explorer l’Indonésie tant ce pays est vaste. Avec ses 17’000 îles, l’Indonésie est même le plus grand archipel du monde. Il se compose de six grandes îles dont Java, Sulawesi (Célèbes), Bali et Kalimantan (Bornéo) et de 30 petits archipels. Chaque île possède sa propre culture et sa propre identité ce qui fait qu’un voyage en Indonésie peut convenir à tous les goûts et à tous les budgets. En plus, la population est une des plus accueillantes et des plus souriantes que nous ayons vue pendant notre tour de l’Asie.

Nous avons passé un mois et demi en Indonésie et ce n’était clairement pas suffisant. En attendant nos articles détaillés sur notre séjour, on vous livre nos conseils pour vous aider à préparer votre voyage en Indonésie.

Les toits de Munduk Indonésie

Munduk

Comment se rendre en Indonésie ?

Depuis l’Europe, les principaux ports d’entrée sont les aéroports de Jakarta (à Java) et de Denpasar (Bali). Il existe ensuite de nombreuses liaisons internes pour rejoindre sa destination. Les vols internes sont souvent très bon marché. Il faut juste vérifier que la compagnie aérienne ne figure pas dans la liste noire de l’aviation.

A notre connaissance, il n’existe pas de vols directs depuis la France, la Belgique ou la Suisse. Mais plusieurs compagnies desservent l’Indonésie en faisant une seule escale. La meilleure chose à faire selon nous c’est de consulter Skyscanner afin d’avoir un comparatif des prix et de la durée des trajets pour chaque compagnie. Nous, ça nous aide toujours à nous décider.

En ce qui nous concerne, nous étions en Malaisie au moment de notre départ pour l’Indonésie. Nous avons pu réserver un vol direct pour Yogyakarta (Java) depuis Kuala Lumpur avec Air Asia.

 

Les formalités d’entrée

Le passeport doit encore être valable six mois après la date de retour et contenir au moins une page vierge si vous faites un visa.

Pour les séjours inférieurs à 30 jours, les ressortissants européens et les Suisses n’ont plus besoin de visas. En revanche, ceux qui souhaitent rester plus de 30 jours sans devoir sortir du pays peuvent demander un visa on arrival (VOA) pour 25$. Il faudra ensuite se rendre à un bureau d’immigration au moins une semaine avant son expiration pour le prolonger de 30 jours supplémentaire moyennant 25$. Nous publierons bientôt un article sur la procédure de renouvellement de visa.

Rizières de Jatiluwih

 

La santé

 Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour se rendre en Indonésie mais certains sont en revanche recommandés. Il est conseillé d’avoir ses vaccins universels à jour et de se rendre auprès du centre de vaccination de sa région. On pourra vous conseiller en fonction de votre destination et de votre état de santé et vous indiquer quels vaccins effectuer et quoi emporter dans sa trousse à pharmacie.

En ce qui nous concerne, nous sommes partis pour un voyage au long cours en Asie du Sud-Est. Nous avons donc effectué les vaccins suivants : la fièvre typhoïde, la rage et l’encéphalite japonaise. Nous avions déjà été vaccinés contre les hépatites A et B. Si ce n’est pas votre cas, il se peut que vous deviez les faire. Emportez aussi avec vous un bon anti-moustique et de la crème solaire/après-soleil.


Quel itinéraire choisir lorsqu’on voyage en Indonésie ?

Chaque île possède une culture et une identité propre et les possibilités d’activités sont infinies : découverte de la faune, ascension de volcans, randonnée dans les rizières, surf ou plongée, ne sont que quelques exemples de tout ce qu’il y a à faire. La sélection des îles doit se faire selon ses goûts et le type de voyage que l’on souhaite faire, et, bien entendu, en fonction des jours que l’on a à disposition. Il faut garder en tête que c’est un pays immense et que les temps de déplacement sont relativement longs. Dans tous les cas, que vous souhaitiez des vacances sportives, culturelles ou de type farniente, vous êtes dans le bon pays.

Pour pouvoir vraiment profiter de votre séjour, on recommande de partir au moins 10 jours en Indonésie. Beaucoup de personnes qui partent pour la première fois choisissent de faire Bali, Java et/ou Lombok. C’est certainement le circuit le plus simple. Mais il est aussi possible de choisir d’autres îles comme Kalimantan (Bornéo) pour voir les orangs outangs ou Sumatra qui est un peu plus sauvage. Il y a aussi Flores et Komodo ou encore Sulawesi par exemple. En revanche ces dernières destinations ont des temps de trajet bien plus long et des conditions de voyage moins bonnes. Ce sont des détails à prendre en compte lorsqu’on définit son itinéraire.

En ce qui nous concerne, nous avons passé un mois à demi à sillonner Java, Bali et Lombok. Nous n’avions pas planifié d’itinéraire et le temps que nous disposions nous a donné beaucoup de liberté et nous a permis de prendre notre temps (ce que nous recherchions avant tout). Nous avons toutefois été limités par quelques catastrophes naturelles qui se sont déroulées pendant la période de notre voyage (séisme à Lombok, tsunami en Sulawesi) et qui nous ont fait renoncer à certains lieux que nous souhaitions visiter.

Vous retrouverez l’itinéraire complet de notre voyage en Indonésie ici.

Prambanan

Nusa Lembongan

 

Se déplacer pendant son voyage en Indonésie

Si vous possédez peu de temps et que vous souhaitez visiter plusieurs îles, le meilleur moyen de se déplacer sont les vols internes (attention aux compagnies aériennes tout de même). L’autre moyen pour se déplacer d’une île à une autre est le ferry/le bateau.

A Yogyakarta (Java), nous avons eu recours à des becaks (des cyclo-pousses javanais). Certains sont motorisés, d’autres pas. Vous en trouverez un peu partout et il est impératif de négocier le prix avant de monter. Il en va de même pour les taxis. Vous pouvez également choisir de réserver un Grab, le Uber asiatique. Ils sont généralement moins chers que les taxis. Sur l’île de Java, vous pourrez également prendre le train pour vous déplacer mais vu que nous ne l’avons jamais pris, on ne peut pas vous en dire plus.

A Bali, vous trouverez également partout des taxis qui vous proposeront leur service. Si vous ne voulez pas vous embêter avec les négociations, vous pouvez ici aussi réserver un Grab ou un Bluebird (taxi bleu au prix plus abordable que les taxis réguliers). Attention tout de même, les Grab et même les Bluebirds ne sont pas toujours bien vus des taxis locaux. Ils sont même interdits dans certaines villes. Alors soyez discrets ! Vous pouvez aussi recourir aux services d’un chauffeur privé. Certains font même office de guide.

Enfin, si vous voulez être plus indépendant, la meilleure solution reste la location d’un scooter. C’est d’ailleurs le principal moyen de locomotion de la population et la meilleure façon d’explorer en profondeur l’île. Pensez à faire un permis de conduire international. On ne le demande pas toujours à la location mais si un policier vous arrête (et ils aiment bien arrêter les touristes !), il ne manquera pas de vous amender.

Porte balinaise à Ubud

Trouver un hébergement 

Encore une fois, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets en Indonésie. Des auberges de jeunesses, des guesthouses, des villas privatives ou encore des hôtels ou des ressorts haut de gamme, vous aurez l’embarras du choix.

Nous avons toujours réservé nos logements la veille de notre arrivée sans aucun souci via l’application Booking. Si vous voulez bénéficier de prix encore plus avantageux, vous pouvez toujours faire du repérage sur le site et ensuite vous rendre sur place pour négocier.

La plupart du temps, nous avons réservé des chambres doubles avec salle de bain privé et clim’ dans des guesthouses. Nous payions quasiment toujours la même chose mais la qualité n’était pas toujours équivalente. Nous avons également passé quelques nuits dans un hôtel et nous nous sommes fait plaisir en réservant une chambre dans une belle villa.

Voici quelques-uns des hébergements dans lesquels nous avons logés et que nous avons réellement appréciés :

  • Le Agung Inn à Yogyakarta : Il se trouve sur la rue Prawirotaman à 5 minutes en voiture du Palais du Sultan. Nous avions une chambre double au 1erétage, qui donnait sur la rue et que nous avons trouvée très confortable. Les employés, quant à eux, nous accueillaient toujours avec un grand sourire et étaient adorables. Ils proposent des locations de scooters ainsi que des excursions. Les alentours sont plutôt touristiques avec beaucoup de restaurants, d’agences de voyage, des distributeurs d’argent ainsi que des laveries.
    Prix : 248’000 IDR par nuit avec petit déj compris (~17,50 CHF ou 16 EUR )
  • Le Pujihouse One à Legian (Bali) : Cette petite guesthouse se trouve dans une ruelle au calme et à 10-15 minutes à pied de la plage. La chambre était magnifique, à l’étage, avec un joli petit balcon. La guesthouse dispose également d’une piscine, parfaite pour se rafraichir en fin de journée. Ce logement fait partie de nos préférés !
    Prix : 315’000 IDR par nuit (~22 CHF ou 20 EUR)
  • Le Uma Taman House à Ubud (Bali) : Il faut marcher environ 5-7 minutes depuis la rue principale d’Ubud pour arriver dans cette tranquille petite guesthouse. Vous serez accueillis comme si vous étiez un membre de la famille. Ils mettent tous les jours à disposition du thé et du café sur la terrasse et leurs petits déjeuners sont délicieux.
    Prix : 220’000 IDR la nuit avec petit déj compris (~15,50 CHF ou 14 EUR)
  • La Villa Gusmania à Candidasa (Bali) : Le plus bel hébergement où nous avons été (et aussi le plus cher). Il s’agit d’une villa avec quatre grandes chambres avec terrasse, une belle piscine et un magnifique jardin. Le lieu est vraiment propice à la détente et parfait pour se reposer avant de repartir sur la route.
    Prix : 742’500 IDR la nuit (~52 CHF ou 47,50 EUR)
  • Le Summer Homestay Bali à Nusa Dua (dans la péninsule de Bukit, Bali) : Les propriétaires de cette petite guesthouse sont tout simplement adorables et font les meilleurs pancakes que nous ayons goûtés. Néanmoins, il est indispensable d’être motorisé car il n’y a pas grand-chose dans les environs.
    Prix : 220’000 IDR la nuit (~15,50 CHF ou 14 EUR)
  • Le Green Palms Bali à Seminyak : Relativement récent, les chambres sont très confortables, avec un excellent wifi et même netflix ! Il y a une piscine extérieure et ils proposent des cours de plongée. Il est un peu excentré du centre de Seminyak mais si vous avez un scooter cela ne posera pas de problème.
    Prix : 252’000 IDR la nuit, ~17.50 CHF ou 16 EUR) 

/!/ N’oubliez pas de passer par notre lien de parrainage pour bénéficier d’un remboursement de 10% sur votre séjour !

Vue sur la piscine du Pujihouse one à Bali

Au Pujihouse One

Manger en Indonésie

La base de la plupart des plats indonésiens est le riz. Vous en retrouverez quasiment tout le temps. Parmi les spécialités locales, il y a le nasi goreng (du riz sauté accompagné de légumes et de tofu ou poulet ou crevettes) et le mie goreng (la même chose mais le riz est remplacé par des nouilles), le gado gado (des légumes cuits et croquants servis avec une sauce satay), ou encore le Ayam Goreng (du poulet frit) et le beef rendang (une sorte de ragoût de bœuf). Les Indonésiens ont pour habitude de manger très épicé, il vaut donc mieux préciser « no spicy » lors de votre commande. On mange également énormément de fruits là-bas et les jus de fruits sont succulents.

Les meilleurs endroits pour découvrir la nourriture locale sont les petits stands dans les rues ou les warungs (des petits restaurants vraiment pas cher). Si vous restez dans les zones touristiques, vous trouverez toujours des restaurants servant des plats du monde entier : hamburgers, pizzas, steak-frites. A Bali, il y a également pleins de cafés branchés servant les fameux smoothies bowls. Encore une fois, il y en a vraiment pour tous les goûts en Indonésie.

En ce qui concerne les conditions sanitaires, nous ne sommes jamais tombés malades mais nous avons toujours pris soin d’éviter de manger des légumes crus. Par contre, nous n’avons pas vraiment fait attention aux boissons qui contenaient des glaçons.

Rester connecté(e)

Bien qu’on trouve du wifi dans tous les hébergements et restaurants, la qualité n’est pas toujours excellente. Mais si vous souhaitez bénéficier en tout temps d’internet et/ou avoir un numéro indonésien, il est possible d’acheter une carte sim. De notre côté, nous nous sommes procuré une carte auprès de Telkomsel pour environ 10 euros, avec 15 Go d’internet valable 30 jours.

 

Alors, vous prévoyez un voyage en Indonésie ?
Si oui, où allez-vous ?

 

Cet article vous a plu ? 
Epingle-le sur Pinterest 😉 

Préparer un voyage en Indonésie

 

Nos articles sur l’Indonésie :