Nous finissons notre voyage en Malaisie avec la visite de Malacca (ou Melaka) dans le sud du pays. Cette ville est un très bel exemple de la diversité culturelle qui existe dans ce pays. Voici nos idées pour visiter Malacca en deux jours.

Grâce au commerce des épices, Malacca a été un important port d’Asie du Sud-Est. Ceci a inévitablement attiré de nombreux peuples venus de l’étranger tels que les marchands chinois ou encore les colons portugais, hollandais et britanniques qui sont tour à tour venus s’y installer. Ces influences extérieures ont laissé des traces encore visibles aujourd’hui. Cela a d’ailleurs valu à la ville d’être classée au patrimoine mondial de l ‘Unesco depuis 2008.

Reflet rue de Malacca

 

Le quartier chinois de Malacca

Nous commençons notre visite de Malacca par Chinatown, le quartier le plus typique de la ville. Chinatown n’est pas bien grand et se concentre autour de sa rue principale Jonker Walk. C’est un quartier vivant, surtout sur Jonker Walk avec tous ses restaurants et boutiques. Il y a un également un marché nocturne tous les samedi soir sur cette même rue. On peut retrouver un peu de calme sur les rues adjacentes. On a  pris plaisir à déambuler au hasard tout en observant les façades colorées des anciennes maisons. L’architecture ressemble beaucoup à George Town d’ailleurs.

Rue de Malacca

Décoration d'arbre Malacca

Temple chinois de Malacca

Façade rose Malacca

Moto Malacca

Nourriture de rue

Façade d'une vieille maison

Fruits de mer à Malacca

 

En nous promenant dans Chinatown, nous sommes arrivés par hasard devant la statue de Boon Leong, une célébrité locale et père fondateur du body-building en Malaisie. Beaucoup de touristes asiatiques s’amusent à se prendre en photo à côté de la statue donc on se dit qu’il devait être quelqu’un de très populaire en Asie.

On poursuit ensuite en direction du plus vieux temple chinois de Malaisie, le Cheng Hoong Teng Temple. Sur le chemin, on croisera plusieurs temples et on aperçoit également le minaret d’une mosquée. On apprendra qu’il s’agit de la Masjid Kampung Kling, qui se trouve à côté du plus vieux temple hindou de Malaisie. Cette proximité est un joli exemple de la cohabitation pacifique des diverses communautés religieuses.

Statue de Boon Leong à Malacca

Statue de Boon Leong de dos à Malacca

L'encens qui brûle au Cheng Hoong Teng Temple

Prière au Cheng Hoong Teng temple

Autel du Cheng Hoong Teng temple

Lanterne chinoise Malacca

Décoration murale en dragon

La vie en rouge dans le quartier hollandais

Depuis Chinatown, en arrivant à la fin de la Jonker Walk, il suffit de traverser un petit pont pour se retrouver dans une toute autre ambiance. Sur notre gauche, il y a la réplique d’un moulin à vent entouré de fleurs. En face, une place entourée de bâtiments tout rouge. Pas de doute, nous sommes bien arrivés dans le quartier hollandais.

Cette place s’appelle en réalité la place rouge ou Dutch Square. On y trouve Christ Church, la plus ancienne église protestante du pays, et Stadhuys qui servait de résidence aux gouverneurs de l’époque. Aujourd’hui, ce bâtiment sert de musée historique et ethnographique.

On n’a pas souvent l’occasion d’être sur une place toute rouge, c’est plutôt original. Mais le flux énorme de touristes et les nombreux trishaws qui roulent avec la musique à fond ne donnent pas trop envie d’y rester longtemps.

Réplique d'un moulin à Malacca

La place rouge de Malacca

Christ Church Malacca

Les trishaws de Malacca

Fontaine Victoria

I love Melaka

 

On quitte donc la place pour monter sur le sommet de la colline dans le but de voir la vue ainsi que la Saint Paul’s Church, ou du moins ce qu’il en reste. Cette église était à l’origine une chapelle, construite par un capitaine portugais au XVIe siècle. Elle a ensuite été reconstruite par les Jésuites, puis reprise par les Hollandais qui la transformèrent en église protestante. Aujourd’hui, il ne reste plus que les murs et les pierres tombales des notables portugais et hollandais.

Malgré tout, nous avons trouvé qu’elle avait beaucoup de cachet et avons adoré la couleur de ses murs. Elle devient particulièrement belle en fin de journée. Mais si c’était à refaire, nous serions venus très tôt le matin afin de pouvoir l’apprécier et la prendre en photo sans la foule de touristes.

A l'intérieur de Saint Paul's Church

Pierres tombales dans la Saint Paul's Church

Saint Paul's Church à Malacca

Vue depuis Saint Paul's Church

Promenade au fil de l’eau

Pour notre deuxième journée à Malacca, nous avons voulu nous promener le long du canal. Nous avons particulièrement apprécié le fait que les berges soient si bien entretenues et joliment décorées de fleurs. En plus, il y a pleins de petits cafés sur le chemin et on peut voir de belles œuvres de street arts. Une belle surprise pour nous qui avions adoré celles de George Town. Certaines se cachent un peu plus loin des berges. N’hésitez donc pas à faire un petit détour.

On croise également plusieurs varans dans l’eau ou en train de somnoler à l’ombre. Pour être honnête, ils ne nous inspiraient pas trop confiance donc on préférait vite s’éloigner lorsqu’on en voyait un !

Le long des quais de Malacca

Art mural à Malacca

Peinture murale sur les quais de Malacca

Promeneurs à Malacca

Décoration murale voiture

Art urbain Malacca

Un varan dans l'eau

Canal Malacca

Fresque de street art

Un varan au bord de l'eau

Bateau qui passe à Malacca

Street art

 

 Au bout d’une trentaine de minutes de marche, on arrive dans un quartier résidentiel typique du nom de Kampung Morten. A l’origine, nous avions comme idée de visiter la Villa Sentosa qui se trouve dans ce quartier. C’est une ancienne maison malaise en bois qui date des années 1920 et dont la famille organise des visites guidées. En théorie, nous sommes arrivés pendant les heures d’ouverture mais c’était pourtant fermé. Ça ne nous démoralise pas pour autant, on se contente de la regarder depuis l’extérieur, elle et les autres maisons voisines.

Merdeka Square

Villa Sentosa

La Villa Sentosa

Fleurs de Frangipanier

Villa Sentosa côté jardin

La mosquée flottante de Malacca

 Nous consacrons la deuxième partie de la journée à la visite de la mosquée flottante (ou Malacca Straits Mosque en anglais).

Cette mosquée construite sur pilotis est toute récente puisqu’elle date de 2006. Elle se situe en-dehors du centre historique, sur l’ile de Pulau Melaka. Lors de notre séjour, le seul moyen de s’y rendre était de prendre un taxi. Si vous êtes courageux (ou fou) comme nous, vous pouvez aussi y aller à pied. Mais ça vous prendra en tout cas environ 45 minutes et la balade n’est pas des plus intéressantes. Le quartier où elle se trouve vient tout juste d’être construit mais il est pratiquement désert. On s’est cru dans une ville fantôme.

La mosquée flottante de Malacca

Photo de Mariage Malacca

La mosquée est très belle, mais elle l’est encore plus à la tombée de la nuit. Il faut venir tôt afin de se trouver une place sans personne devant soi pour observer le coucher du soleil. Et oui, parce qu’une fois de plus, nous ne sommes pas les seuls sur place et il faut bien partager le lieu avec tous les autres touristes !

Je dois dire que ça a été un des plus beaux couchers de soleil que j’ai eu l’occasion de voir. La mosquée est magnifique et s’illumine de vert à la nuit tombée. L’appel à la prière retentit à ce moment-là et donne une ambiance toute particulière. C’est un spectacle extraordinaire que nous avons eu devant nos yeux.

Couple qui observe la mosquée flottante

Au bord de la mer à Malacca

Couchée de soleil devant la mosquée flottante

La mosquée flottante de nuit

Conseils pratiques

Comment arriver à Malacca ?

Si comme nous vous venez depuis George Town en bus, ça vous prendra environ 6h de route pour arriver à la gare routière Sentral Melaka. De là, vous pouvez soit prendre le bus n°17 pour rejoindre le centre-ville (20 minutes environ), soit un taxi, soit un grab (moins cher que le taxi). Mais attention, les taxis ne les aiment pas trop. Eloignez-vous un peu de la sortie pour en commander un discrètement.

Il y a également de nombreux bus quotidiens depuis Kuala Lumpur et les aéroports KLIA 1 et 2. Le trajet dure environ 2h30.

Trishaw pikachu

Où dormir à Malacca ?

Il y a une grande offre d’hébergement à Malacca. Le mieux est d’en choisir un près du centre historique puisque la majorité des visites se concentrent dans les environs. De notre côté, nous avons logé dans deux hôtels différents car nous sommes restés quelques jours supplémentaires afin d’organiser la suite de notre voyage en Asie. Si comme nous vous recherchez des hôtels à petits budgets mais tout de même confortables, voici ceux que nous avons réservé:

  • Hallmark Leisure Hotel : Situé à 5 minutes de Chinatown, l’emplacement est idéal pour visiter la ville. L’hôtel est un peu vieillot mais est confortable et aux standards européens.
  • Link Boutique Hotel : Il est un peu éloigné du centre historique mais la chambre était très bien, le staff très serviable et le wifi fonctionnait parfaitement. Vu sa situation géographique, on le recommande plutôt à ceux qui ont déjà visité le centre de Malacca et qui souhaitent se reposer avant de reprendre la route.

Photo de Link Boutique Hotel

Si vous allez en Malaisie, ou même à Singapour, il serait dommage de ne pas passer par Malacca. La visite peut se faire en une journée depuis Kuala Lumpur, mais l’idéal serait de rester deux jours.

 

Que pensez-vous de Malacca ?
Vous l’ajouteriez à votre programme en Malaisie ?

 

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest 😉

Image Pinterest Malacca

 

Nos autres articles sur la Malaisie