Après Séville et Cordoba, nous arrivons à Grenade avec, comme but principal, de visiter l’Alhambra.

Contrairement aux autres villes, Grenade n’était pas une première pour nous. On y était déjà allé chacun de notre côté lorsqu’on était plus jeunes. Mais on avait tous les deux très peu de souvenirs de l’Alhambra et on souhaitait vraiment y retourner. Du coup, nous n’avons fait que peu de visites touristiques. Nous nous sommes surtout promenés dans la ville et profiter des bars à tapas, ce qui est également une très bonne façon de découvrir un endroit. Voici un résumé de notre programme pour deux jours.

Première journée à Grenade

Notre hôtel étant à 5 minutes de la Cathédrale, nous nous sommes principalement promenés dans les environs. Nous avions déjà visité la Cathédrale lors de notre précédent séjour, donc nous avons choisi de ne pas y retourner. Mais si vous n’y êtes jamais allés, c’est selon nous un incontournable de la ville. Autour de la Cathédrale, on y trouve des petites ruelles piétonnes avec pleins de boutiques ainsi que des souks orientaux.

Rue de Grenade

Rue de Grenade

Plaza Isabel la Catolica Grenade

Après avoir parcouru les nombreuses ruelles et ses boutiques, nous sommes arrivés à la Plaza Bib-Rambla, également appelée la place des Fleurs en raison des kiosques de fleuristes présents. On y trouve également plusieurs bars et restaurants avec des terrasses. C’est bien sûr une place très fréquenté par les touristes, mais il est très agréable d’y boire un verre ou même d’y manger. Sachez d’ailleurs qu’à Grenade, une tapa est offerte pour chaque boisson commandée.

Vers la fin de la journée, nous avons continué notre promenade au bord de la rivière le Darro, juste au pied de l’Alhambra. C’est une promenade très agréable et plutôt animée. On y trouve de nombreux bars et restaurants sur le chemin.

Calle del Darro Grenade

Au pied de l'Alhambra Grenade

Nous avons ensuite bifurqué en direction de l’Albaicin, l’ancien quartier arabe de la ville. Construit sur une colline, ses ruelles sont plutôt pentues et étroites et forment un vrai labyrinthe. On dirait un petit village blanc. On aurait pu prendre un bus afin d’arriver en haut de la colline mais nous avons décidé de nous engouffrer dans le quartier à pied. Nous sommes montés jusqu’à arriver au Mirador de San Nicolas, une petite place depuis laquelle on a une superbe vue sur l’Alhambra et la ville. C’est un spot très connu des touristes. Mais voir la nuit tomber sur l’Alhambra nous fait vite oublier qu’on est pas tout seuls.

ruelle dans l'Albaicin Grenade

Les rues de l'Albaicin à Grenade

Coucher de soleil sur l'Alhambra depuis l'Albaicin

Vue sur l'Alhambra de nuit depuis l'Albaicin

 

A la (re)découverte du palais de l’Alhambra

Notre deuxième journée à Grenade a été en partie consacrée à la visite de l’Alhambra, l’un des monuments les plus visités de l’Espagne.

Etant donné que le nombre de visiteurs par jour est limité, nous avions pris soin de réserver nos billets à l’avance. Nous avons eu toutefois une mauvaise surprise en arrivant sur place . En effet, TicketMaster, le partenaire de l’Alhambra pour la vente des billets avait été victime d’un piratage. Résultat, ils avaient perdu toutes les réservations et le staff devait les vérifier manuellement. Ça nous a valu trois heures d’attente avant de pouvoir finalement entrer. Heureusement, le staff avait posé des parasols le long de la file. Dans le cas contraire, on aurait tous grillé au soleil.

Une fois à l’intérieur, on a pas regretté une seule seconde d’avoir attendu (certains ont d’ailleurs renoncé). On ne peut que s’émerveiller des détails architecturaux du palais, de ses jardins et de ses fontaines. De plus, le site est si grand qu’on ne se sent pas étouffé par le nombre de visiteurs. Au contraire, c’est un lieu calme et reposant. On vous laisse regarder les photos pour vous faire une idée sur ce lieu. Mais évidemment le mieux c’est de voir tout ça de ses propres yeux 😉

Alhambra

Patio de los Leones Alhambra

Alhambra

porte Alhambra

Alhambra

Jardin Alhambra

Jardin Alhambra

Alhambra

 

C’est tout pour Grenade. On se retrouve dans un prochain article pour la suite de notre road trip andalou.