Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, on n’a pas besoin d’être millionnaire pour partir voyager. Tout le monde en est capable, c’est juste une question de priorités. Avant de partir effectuer le tour de l’Asie du Sud-Est, nous avons dû économiser de nombreux mois afin de réunir la somme nécessaire. Nous n’avions pas de salaires mirobolants et personne ne nous a payé quoique ce soit. Mais avec de la volonté et quelques sacrifices nous avons pu mettre de côté assez de sous pour réaliser un de nos rêves. Voici donc 7 astuces que nous avons mis en place et qui vous permettront d’économiser pour voyager.

Economiser pour voyager Vanema

©Deanna Ritchie/Unsplash

1. Analyser ses dépenses

Avant toute chose, il est important de connaître le montant de ses revenus ainsi que de ses dépenses. Il faut donc commencer par noter chacune de ses dépenses jour après jour (sur Excel par exemple) et de faire le bilan à la fin de la semaine/mois pour savoir le montant et surtout combien il nous reste d’argent. Il est nécessaire également d’identifier les postes de dépenses fixes (loyer, charges, assurances, etc.) des postes de dépenses optionnels pour avoir une vision claire du budget que l’on a à disposition. A partir de là, vous pourrez définir un montant que vous souhaitez mettre de côté chaque mois en vue d’un futur voyage.

 

2. Éliminer les dépenses superflues

Chaque centime compte lorsqu’on est dans l’optique d’économiser pour voyager. L’objectif est donc de réduire le coût de vos factures et de supprimer les dépenses inutiles (que vous aurez identifié grâce à votre liste Excel !). Voici quelques exemples :

  • On se désinscrit de tous les abonnements qu’on n’utilise pas ou peu (magazines, journaux, Netflix, salle de sport, etc.).
  • On change de banque si les frais bancaires sont trop élevés.
  • On vérifie que son abonnement téléphonique soit bien rentabilisé. Par exemple, si vous payez trop pour ce que vous consommez, il vaut mieux opter pour une formule moins chère, au risque de faire de votre côté un petit effort au niveau de l’utilisation.
  • On privilégie, si c’est possible, les déplacements à pied, à vélo ou en transports en commun.
  • On tente de réduire le montant du loyer en louant de temps en temps son logement, en faisant de la colocation ou tout simplement en déménageant dans un appartement moins cher.
  • On supprime tous les petits achats que l’on fait quotidiennement et qui ne sont pas utiles : chewing-gum, snacks, magazines, etc. Au premier abord, on se dit que ce ne sont que des petites dépenses qui ne vont pas influencer son budget. Pourtant, une fois cumulées on arrive à des sommes qui auraient pu servir pour payer une nuit dans un hôtel, un déjeuner dans un restaurant ou encore une entrée dans un musée par exemple.

 

3. Optimiser sa façon de faire ses courses alimentaires

Le meilleur moyen de s’assurer qu’on achète seulement dont on a réellement besoin est de planifier ses repas. De cette façon, on aura une liste de courses uniquement avec les produits que l’on va vraiment consommer et ça nous évite d’acheter tout et n’importe quoi sans savoir ce qu’on va réellement préparer. En plus d’économiser, on dit adieu au gaspillage alimentaire !

Il est également nécessaire de changer ses habitudes alimentaires. La viande et le poisson, par exemple, coûtent chers. Il vaut donc mieux se planifier quelques repas végétariens dans la semaine. Ce sera bénéfique à la fois pour le porte-monnaie et la planète. On évite également de ne prendre que les produits de « grandes marques » et on repère ceux qui coûtent moins chers. Souvent, le goût et la qualité ne changent pas, on paie simplement tout le marketing qu’il y a autour. Enfin, on se renseigne sur les promotions qu’il y a en cours, surtout pour les denrées non périssables ou les produits d’entretien de la maison.

Comment économiser pour voyager - vanema

4. Faire tous ses repas soi-même

Si vous avez l’habitude d’aller déjeuner à l’extérieur avec vos collègues, vous verrez que vous réaliserez des économies non négligeables en emportant votre repas préparé la veille. Et ceci vaut également pour le café qu’on a l’habitude de s’offrir en allant au boulot ainsi que les petites collations. Emportez votre thermos et préparez-vous des box en cas d’envie de grignotages : fruits, fruits secs, pâtisseries faites maison, etc.

 

5. Privilégier les activités gratuites

Économiser implique de renoncer à certains plaisirs ou certaines habitudes de nos modes de vie. Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne doit pas s’amuser. On remplace les sorties au restaurant ou au cinéma par des soirées à la maison avec les amis et on profite des activités culturelles gratuites offertes par sa ville (musées, expositions, concerts en plein air, bibliothèques pour les livres !). Sur internet, on trouve également de nombreux documentaires, cours en ligne et articles pour développer ses connaissances. Enfin, on troque son abonnement de fitness contre des activités sportives en plein air.

 

6. Revoir sa façon de consommer

Chaque dépense doit être minutieusement réfléchie et il faut vraiment faire la distinction entre un besoin réel et une simple envie passagère. C’est pourquoi il vaut mieux toujours laisser passer plusieurs jours avant de se décider. Vous verrez que la majorité du temps vous vous rendrez compte que vous n’éprouvez plus vraiment l’envie ou le besoin d’acheter l’objet en question.

Privilégiez également les objets d’occasion plutôt que de tout acheter neuf. Ceci vaut aussi bien pour des meubles, des objets, des habits ou des accessoires. Si vous trouvez ce que vous souhaitez en bon état et à moitié prix, pourquoi l’acheter au prix fort ?

Pour vos achats en ligne, pensez à vous inscrire sur un site de cashback. Nous passons à chaque fois par la plateforme iGraal, ce qui nous permet de récupérer de l’argent sur nos achats grâce au système de cashback. D’ailleurs, en passant par notre lien de parrainage, tu bénéficieras de 3 euros offerts à l’inscription 😉

 

7. Faire le tri et revendre ses affaires

On a tous chez soi des affaires dont on ne se sert plus ou qu’on n’aime plus vraiment. Alors autant en profiter pour faire un grand tri et revendre ce qu’on peut. Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes en ligne où vous pourrez mettre en vente vos affaires. En plus d’avoir un espace de vie moins encombré et un mode de vie plus minimaliste, on récupère aussi de l’argent pour voyager, et ça c’est top !

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour économiser de l’argent ?

 

Cet article vous a plu ?
Epinglez-le sur Pinterest 😉

7 astuces pour économiser pour voyager