Après 7 jours à sillonner l’Andalousie, nous avons choisi de passer la dernière étape de notre road trip à Cadiz.

On avait une petite idée à quoi il fallait s’attendre en allant dans les autres villes. Mais pour le coup, Cadiz, c’était vraiment la surprise. Ce n’est pas forcément la destination la plus populaire de l’Andalousie, souvent éclipsée par Séville, Grenade et Cordoue. Ou encore Malaga pour ses stations balnéaires. Pourtant, elle vaut vraiment le détour.

Le bord de mer à Cadiz

Cadiz a été construite sur une presqu’île qui s’avance sur l’Océan Atlantique. Pour rejoindre la ville, on a dû emprunter un immense pont métallique : le pont de la Constitution de 1812. Il a été inauguré il y a quelques années seulement, et est le plus long et le plus haut des ponts espagnols. C’est impressionnant de rouler dessus. Et je dois avouer que j’ai eu un peu peur que notre voiture dévie et tombe dans l’eau.

La ville est divisée en deux parties, le centre historique et la ville moderne. Notre hôtel se trouvait dans la ville moderne, à seulement deux minutes de la plage la Victoria. C’était parfait pour nous. Mais pour être tout à fait honnête, cette partie de la ville ne présente pas grand intérêt et est peu attrayante. On vous conseille donc de trouver un hébergement en vieille ville.

 

Une promenade dans le centre historique de Cadiz

Lorsqu’on arrive dans le centre historique, on décide de commencer la visite en flânant du côté du bord de mer. On distingue déjà au loin la Cathédrale de Santa Cruz de Cadiz grâce à sa coupole dorée. Nous nous faufilons ensuite dans une ruelle du quartier historique et nous amusons à nous promener au hasard.

Bord de mer à Cadiz

Le bord de mer à Cadiz avec ses maisons colorées

Eglise à Cadiz

Cathédrale de Cadiz

Eglise blanche à Cadiz

Un peu plus tard, nous arrivons à la Plaza de San Juan de Dios, dominé par l’hôtel de ville. Pour notre plus grand bonheur, il y a plusieurs cafés avec terrasse. On fait donc une petite pause à l’ombre en sirotant un tinto de verano et en observant les gens qui passent.

Nous nous dirigeons ensuite au Mercado Central de Abastos. C’est le plus vieux marché couvert du pays (1837) mais il a refait peau neuve il y a peu. On y trouve des fruits/légumes, de la viande, du poisson, des fruits de mer et des stands de spécialités espagnoles. Il est possible de se restaurer sur place.

Après avoir goûté à quelques tapas, on continue notre promenade dans les ruelles de la ville. On traverse la Plaza del Topete, appelé aussi Plaza de las Flores à cause de ses nombreux stands de fleurs. C’est une des plus belles places de la ville.

Plaza del Ayuntamiento à Cadiz

L'hotel de ville à Cadiz

Terrasse à Cadiz

Plaza del Ayuntamiento et l'hotel de ville

Cadiz et ses jolis parcs

Nous marchons encore pendant une dizaine de minutes, jusqu’à se retrouver au Parc Alameda Apodaca en face de la mer. Un jardin vraiment très élégant, avec ses fleurs, ses fontaines et ses dalles noires et blanches. Parfait pour fuir la chaleur de la ville, et aussi très romantique !

Les fleurs du parc Alameda Apodaca

Une fontaine dans le parc Alameda Apodaca

Fleur du parc Alameda Apodaca

Le parc Alameda Apodaca et ses fleurs

On emprunte la promenade le long de la mer et on arrive dans un autre parc, le parc Genovès. Ce dernier est plus grand, on y trouve de nombreuses espèces de plantes, des palmiers… Il y a également un décor avec une grotte et des cascades, ce qui ravit les familles avec enfants.

Le parc Genoves et sa cascade

Cascade du parc Genoves

On poursuit notre promenade sur le front de mer jusqu’à arriver à la plage la plus connue de Cadiz, la playa de la Caleta. C’est une petite plage citadine qui doit sa célébrité au film James Bond : Meurs un autre jour. C’est en effet sur cette plage qu’a été tournée la scène de Halle Berry sortant de l’océan.

La plage de la Caleta et ses bateaux

 

La plage de la Caleta à Cadiz

Sculpture sur la plage de la Caleta

La plage à Cadiz

La plage de la Caleta

Le quartier historique est vraiment pittoresque et charmant. Il se fait très facilement à pied. Nous, on a adoré. Nous avons passé les jours suivants à lézarder sur les plages de sables de la ville, afin de rentrer reposés et bronzés au travail.

Ainsi s’achève cette série d’articles consacrés à l’Andalousie. Nous gardons un formidable souvenir de ce road trip et conseillons à tout le monde de le faire. Vous y trouverez des paysages et une architecture à couper le souffle, une gastronomie délicieuse et du soleil à gogo !

Et vous, êtes-vous déjà allés à Cadiz ? Aimeriez-vous découvrir l’Andalousie ?